Une rapounzel nommée Lydia

Côté Musique

Rapounzel, la rapounzel sans moustache

Je suis née dans une famille hybride artiste/non-artiste. Ma mère a toujours été une passionnée dans l’âme et j’aimais l’écouter chanter lorsqu’elle vaquait à ses occupations. Si elle n’a pas réussi à me transmettre ses talents manuels, elle m’a transmis l’amour de la musique et surtout l’amour de la beauté.

My silent murder

Bonjour à vous, chez Sick-Heart on se pose et on s'écoute un p'tit extrait de Rapounzel, la rapounzel sans moustache qui nous interprète ici "My Silent Murder" dont elle est l'auteur compositeur et interprète, morceau que vous trouverez sur l'album "The Opening" du groupe Nightmares &nd Comedy.

Gepostet von Sick-Heart am Montag, 18. September 2017

Petite dernière d’une fratrie de 4 enfants, nous avons toujours eu la musique en commun et tout particulièrement le chant même si nous pratiquions chacun un instrument. Toute petite déjà je composais mes premières chansons et je m’inventais toutes sortes d’histoires épiques tant les idées de scénarios se bousculaient dans ma tête.

Pour mon apprentissage musical j’ai appris les bases avec un professeur assez original et marginal qui ne croyait pas en l’importance cruciale de la théorie, aussi il passait le plus clair de nos temps de solfège à partager sa passion pour divers instruments, à nous pousser à ressentir les choses et à aimer ce que nous entendions. Dans les oreilles d’une petite fille ça ne signifiait pas grand chose mais ce personnage haut en couleur avait marqué mon esprit plus que je ne l’aurais cru à ce moment là. Suite à pas mal de changements dans ma situation géographique j’ai dû m’adapter dans l’apprentissage du piano avec des professeurs divers et variés mais vers l’âge de 14 ans j’annonçais à ma mère que je voulais être chanteuse. De 15 à 21 ans j’ai travaillé dans la musique auprès de chorales d’enfants et d’adultes. J’ai toujours été fascinée par les ensembles orchestraux et vocaux.

Après avoir écrit plusieurs spectacles pour enfants et comédies musicales je décide d’élargir un peu mon univers musical un peu trop restreint à mon sens (gospel, acapella, variété, pop). C’est alors qu’une amie me fait découvrir Within Temptation un groupe de metal symphonique qui en est à son 3ème album (Silent Force). Et l dans ma tête c’est un vrai déclic qui a lieu. J’aime ce mélange et je veux en savoir plus. Mes compositions prennent un autre tournant et s’enrichissent d’orchestrations et de guitares saturées.

crédit photo: Dimitri Rosel

En 2010 je me sens prête à monter mon premier groupe de metal et je fais alors la rencontre de Nicolas Bonnard puis d’Alexandre Dieux avec qui nous montons ce projet que nous appelerons: Nightmares &nd Comedy. C’est par le biais de ce groupe que je rencontre d’excellents artistes tels que Yoann Dubost ou encore Rémi Burlaud pour la partie musicale. Nous enregistrons un premier album grâce à notre ami Paps (Lights and Recording) et je ne sais pas encore à quel point tous ces contacts vont avoir une importance capitale dans la suite de mes projets artistiques.   En 2015 j’annonce mon départ du groupe suite à la naissance de ma fille mais je reste claviériste à distance. Avant mon départ définitif du groupe je rencontre 3 nouvelles artistes qui vont être décisives dans la création du projet Sick-He@rt: Lady Tinetine, Lili Brown et Carole Eyraud.

Le départ de ce groupe est un déchirement pour moi mais il me donne également l’occasion de travailler différemment et sur d’autres choses.

J’affine encore plus mes influences musicales en me concentrant davantage sur des groupes et des artistes qui me parlent tout particulièrement. Si je ne devais en citer qu’un ça serait Serj Tankian. Sa musique et son personnage me marquent au point de me remettre complètement en question musicalement et artistiquement parlant.

J’ai envie d’authenticité et d’émotions fortes et je me rends compte que l’art ne peut pas se résumer à la musique en ce qui me concerne mais il est évident que le visuel n’est pas mon rayon.  Me vient alors une idée un peu dingue de réunir un nombre indéfini d’artistes sous la bannière d’un seul et même nom: Sick-He@rt.

crédit photo: M.Belmonte

Je décide de tout arrêter professionnellement dans ma vie et de me donner une période d’un an pour réaliser ce rêve. Avec le Sick-He@rt j’espère réaliser des œuvres au sens larges en faisant appel à des acrobates, des danseurs, des musiciens, des photographes, des make-up artists, des modèles et la liste est non-exhaustive. Mais le projet va encore plus loin. Je ne veux pas être au centre du projet et je mets en place ce collectif qui sert la cause de tous.

Ainsi, une personne peut venir nous voir avec un texte, une émotion, une idée et si le projet nous parle alors nous mettons nos différents talents en action afin de mettre sur pied une nouvelle oeuvre d’art.

Le premier projet que nous présentons est le mien mais sous le nom de mon personnage: Rapounzel, la rapounzel sans moustache.