Le Valet de Coeur

Crédit photo: M.Belmonte
MUA: Lady Tinetine
Modèle: Varda

Amy Doll-Whitechapel

Amy n’a que deux ans lorsque ses parents disparaissent suite à une épidémie de scarlatine. Elle est recueillie par son oncle, Jackson Whitechapel. Il est un oncle aimant et très attentionné. Grâce à lui elle accède à des connaissances très étendues en sciences et en lettres. Son oncle lui est entièrement dévouée et tout comme lui elle ne vieillit plus et reste une éternelle enfant.

Elle porte cependant souvent un air d’enfant grave et triste. Il y a en elle un poids lourd de solitude car son oncle ne l’autorise pas à fréquenter d’autres enfants.

Un jour lors d’un dîner mondain, elle s’assoit près d’une fenêtre et se met à rêvasser à ce que serait sa vie dans les ruelles de Londres sans tout ce faste et sans cet oncle trop protecteur. C’est alors qu’elle se fait interrompre par une jeune femme à la beauté remarquable qui a autour du cou un serpent apprivoisé. Amy est fascinée.

Ingrid Schlange, car tel est son nom, est intriguée par cette petite fille sage et lui demande ce qui peut la tourmenter à ce point. Amy lui fait part de son envie d’être quelqu’un d’autre, d’être une personne que son oncle ne retrouverait pas, qui pourrait vivre enfin librement. La jeune femme la regarde attentivement et demande à la petite fille de l’attendre dehors.

Lorsqu’Indrid la rejoint, elle n’a plus l’air compatissant qu’elle affichait lors de la réception, c’est une redoutable femme serpent qui vient entourer Amy de sa sournoise présence. Elle annonce à la petite fille que son souhait va être exaucé et qu’elle prendrait en échange son souffle de jeunesse car dans cette nouvelle identité elle n’en aurait plus besoin.

Sans que la petite fille ait le temps de répliquer quoi que ce soit le serpent d’Ingrid la mord et transforme alors la fillette en une poupée de porcelaine vivante. Amy, effrayée s’enfuit du château et tente de trouver refuge dans une ruelle de Londres. C’est à ce moment là qu’elle tombe sur un homme imposant qui la fixe étrangement. Il a l’apparence d’un ogre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.